Ilôt Tivoli - Sainte-Anne _ DIJON

MOE -  DCpaysage / Gualeni paysagiste / Fabre&Speller architectes

MOA -  Ville de DIJON

SITE - Ilot Sainte-Anne

SURFACE - 1 HA

COUT - 1,2 M€ HT

CALENDRIER - septembre 2016 - CONCOURS D'IDÉE

PAYSAGISTE MANDATAIRE



La mission d’appel à idées pour la mise en valeur paysagère et scénographique des cours et jardins de l’îlot Tivoli-Sainte-Anne lancé par la ville de Dijon va au-delà du projet d’aménagement. En raison de la complexité programmatique, de la surface de l’îlot à l’échelle du centre historique et de la diversité des espaces concernés, des réflexions stratégiques et programmatiques ont été nécessaires pour avoir une lecture à la fois paysagère et urbaine du site.

 

En vue de cela, notre travail propose une analyse du site sous l’angle de ses décors, de ses scènes et de ses spectacles potentiels. Cela permet d’aboutir à une proposition de mise en cohérence d’espaces aujourd’hui hétérogènes, par la création de scènes urbaines aux ambiances paysagères dans les cours et jardins. 


L’ancien Couvent des Carmélites (fondé en 1605) abritait un cloître planté d’arbustes et un potager.

Au sud de la parcelle, les cisterciennes s’établirent dès 1624 dans une « maison entourée d’un jardin », qui deviendra le monastère des Bernardines ( n de la construction, 1767).

L’église Sainte-Anne de Dijon, construite en 1710, est de style baroque. Sa coupole en cuivre vert-de-gris identifie le site depuis les rues alentour.